Centre Culturel Una Volta

MENU

Nicolas de Crécy
Visa Transit

31 mars 2022 6 avril 2022

Exposition Collective
10H-20H
UNA VOLTA — ESPACE MOSTRA
Entrée gratuite


BD à BASTIA

 

«Je dois partir et vivre, ou rester et mourir» écrit Shakespeare, repris par Nicolas Bouvier en exergue de «L’usage du monde». À l’été 1986, quelques mois après l’accident nucléaire de Tchernobyl, Nicolas de Crécy et son cousin ont à peine 20 ans quand ils récupèrent une Citröen Visa moribonde. Ils remplissent la voiture de livres, qu’ils ne liront pas, ajoutent deux sacs de couchage, des cigarettes… et embarquent pour un voyage qui n’a pas de destination, mais doit les mener le plus loin possible. Ce périple nourrit les trois tomes de Visa Transit, récit autobiographique dont les planches originales figureront au sein de l’exposition Cammini.

Nicolas de Crécy est né en 1966 à Lyon. Après une première expérience dans l’animation chez Walt Disney, il publie en 1991 Foligatto sur un récit d’Alexios Tjoyas (Les Humanoïdes Associés). Sa première œuvre en tant qu’auteur complet, le Bibendum Céleste, paraît en 1994. Il obtient l’Alph-Art du meilleur album pour le second tome de Léon la Came, trilogie composée avec Sylvain Chomet (Casterman), en 1997. Suivent une quarantaine de livres, explorant diverses pistes : illustration jeunesse, carnets de voyage, textes personnels illustrés, etc. Il sera le premier auteur de la collection de bande dessinée initiée par le musée du Louvre, en 2005, avec Période Glaciaire. Il sera également un des rares auteurs à être publié directement au Japon avec La République du catch, édité par Shueisha Publishing et paru dans le mensuel Ultrajump. Pensionnaire à la Villa Kujoyama (Kyoto) en 2008, il y développe des projets, parmi lesquels Carnets de Kyôto ou Esthétiques du quotidien au Japon, ainsi que des collaborations avec des artistes japonais (en 2014, il publie un Artbook avec Tayio Matsumoto). En 2019, Nicolas de Crécy a écrit et illustré Les amours d’un fantôme en temps de guerre, sorti chez Albin Michel et récompensé par le prix Vendredi 2018. Son premier roman, Vieux Criminels, est sorti chez Gallimard en 2021.

Son travail dans le domaine des arts plastiques a fait l’objet de nombreuses expositions, notamment aux centres d’art contemporain de Quimper et de la Ferme du Buisson. Ses livres ont été traduits en Europe, aux États-Unis et au Japon.

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

Foligatto, avec Alexios Tjoyas
éd. Les Humanoïdes Associés, 1991

Le Bibendum céleste,
éd. Les Humanoïdes Associés,  1994

Léon la came,
éd. Casterman, 1995 

Prosopopus,
éd. Dupuis, juin 2003

Des gens bizarres,
éd. Cornélius, 2004

Salvatore,
éd. Dupuis, 4 tomes, de 2005 à 2010 

Période glaciaire,
éd. Futuropolis et Musée du Louvre,2005

Journal d’un fantôme,
éd. Futuropolis, 2007 

La République du catch,
éd. Casterman, 2016 

Visa Transit,
éd. Gallimard, 3 tomes, 2019 à 2021