Centre Culturel Una Volta

MENU

Alfred
Come Prima

31 mars 2022 6 avril 2022

Exposition Collective
10H-20H
UNA VOLTA — ESPACE MOSTRA
Entrée gratuite


BD à BASTIA

 

Début des années 60. Suite à la mort de leur père, deux frères, Fabio et Giovanni, sillonnent les routes au volant d’une Fiat 500. Leur voyage, émaillé de disputes et de silences, de souvenirs et de rencontres, les conduira jusqu’à leur Italie natale, quittée depuis des années. Par bribes, le portrait de leur père se recompose et les amène à mettre en lumière leurs relations tumultueuses. Un road trip qui compose la partition d’une relation fraternelle, à découvrir dans l’exposition Cammini.

Alfred vient au monde en mai 1976, au milieu d’une famille d’artistes.
Autodidacte, des années de fanzinat et de micro-édition forgent son caractère, avant de commencer à publier aux Éditions Delcourt en 1997.
En l’an 2000, il rencontre David Chauvel qui lui propose la série jeunesse Octave. Il intègre alors l’atelier Flambant Neuf, à Bordeaux, et enchaîne divers albums jeunesse ou BD aux univers parfois très éloignés les uns des autres. Pourquoi j’ai tué Pierre (avec Olivier Ka), recevra le Prix du Public et un Prix Essentiel à Angoulême en 2007. Il monte, avec ce même complice, le spectacle du « Crumble Club », duo-cabaret loufoque dans lequel il occupe la place d’« homme-orchestre ». En 2008, il part s’installer trois ans à Venise, en Italie, où il développe un travail d’illustration et d’affiches de théâtre. Parallèlement, et depuis plus de 15 ans, il creuse le dessin live sur scène et s’embarque dans plusieurs aventures théâtrales dessinées avec, entre autres, Brigitte Fontaine, Areski Belkacem, Raphaël Imbert, William Z Villain ou encore JP Nataf. En 2010, invité par Lewis Trondheim, il fonde le virtuel Atelier Mastodonte, chaque semaine dans Spirou. En 2014, il monte une exposition de plus de trois cents dessins sur l’Italie, et réalise l’un des deux albums de la série Donjon qui clôturent la saga. Il reçoit le Fauve d’Or pour Come Prima au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême 2014, avant de passer trois années à suivre Etienne Daho pour la réalisation du « making off dessiné » de son dernier disque.

En 2016, chez Casterman, paraît Boulevard des sms, avec Brigitte Fontaine.
En 2017, il revient à la jeunesse avec la parution de Capitaine Fripouille, avec son complice Olivier Ka. Ce livre donne lieu à un spectacle.
En 2018, la Cité Internationale de la Bande Dessinée lui consacre une carte blanche de six mois, La Belle Saison, durant laquelle il réalise plusieurs expositions, spectacles et performances.
En 2019, paraît son nouvel album à connotation italienne, Senso, suivi en 2020 de la parution de Castelmaure, conte médiéval étrange sur scénario de Lewis Trondheim.
Cette même année, il est invité en résidence au Théâtre des Célestins, à Lyon. De cette semaine in-situ, il ressort avec un livre Chemin des Célestins, dans lequel il raconte le lien étroit qu’il entretient depuis toujours pour le théâtre et le dessin.
En 2021, a lieu le tournage en Italie de l’adaptation cinéma de Come Prima sur une réalisation Tommy Weber.
Cette même année, voit la création avec JP Nataf, Bastien Lallemant et Charles Berberian du spectacle dessiné Tous pour un !
Il travaille actuellement sur deux prochains livres et une exposition, pour 2022.

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

Octave, avec David Chauvel,
éd. Delcourt, coll. « Jeunesse », 4 tomes, 2003 à 2006

Pourquoi j’ai tué Pierre, avec Olivier Ka,
éd. Delcourt, 2006

Come Prima,
éd. Delcourt, 2013

Donjon Crépuscule t. 110 : Haut Septentrion, avec Lewis Trondheim et Joann Sfar,
éd. Delcourt, coll. « Humour de rire », 2014

Capitaine Fripouille, avec Olivier Ka,
éd. Delcourt, 2017

Senso,
éd. Delcourt, coll. « Mirages », 2019