Centre Culturel Una Volta

MENU

Émilie Gleason & Olivier Bruneau
Robbie

4 avril 2024 23 avril 2024

EXPOSITION COLLECTIVE
DU JEUDI AU DIMANCHE
10H-13H — 15H-18H

GALERIE NOIR & BLANC
Entrée gratuite


BD à BASTIA

 


Au cœur d’une nuit d’orage, dans un cimetière lugubre, le jeune Robbie émerge du fond d’une tombe frappée par la foudre. Comment a-t-il atterri là ? Seule certitude, lorsqu’il découvre avec horreur son reflet : il est devenu ce qu’on appelle communément un zombie. Pacifique, inoffensif, mais un zombie quand même ! Accompagné de Carrie, ado de son âge en plein trip gothique, Robbie se lance dans un voyage survolté pour découvrir les raisons de sa mort. Si la vie est une quête de sens, la mort peut-elle en avoir un ?


Émilie Gleason
Émilie Gleason naît en 1992 au Mexique. Dans le cadre de son projet de fin d’études aux Arts Décoratifs de Strasbourg, elle entame ses travaux sur ce qui deviendra Ted, drôle de coco (Atrabile), un album qui décrit avec humour le quotidien de son frère autiste neuro-atypique. Salué par la critique, ce livre lui vaut le Prix Révélation au festival d’Angoulême 2019. Tout en exerçant la fonction d’attachée de presse aux éditions Çà et là, elle publie entre 2018 et 2022 dix ouvrages dont quatre albums jeunesse. S’associant à Vikash Dhorasoo, elle livre en 2020 J’perds pas la boule (Revival), une bande dessinée biographique sur la carrière de l’ancien footballeur. En 2023, elle reçoit avec Arthur Croque le Prix Le Soir de la BD d’actualité pour Junk Food (Casterman) docu-fiction sur les dégâts de l’addiction à la malbouffe. Toujours en 2023, elle met en images un scénario comico-horrifique d’Olivier Bruneau : Robbie, aux éditions Virages Graphiques. Elle travaille actuellement sur la suite de Ted, drôle de coco.


Olivier Bruneau
Quand il ne vend pas un peu de son temps contre de l’argent à une collectivité territoriale, Olivier Bruneau tente d’écrire des histoires sur son époque, infusées de cinéphilie et d’essais plus ou moins bien digérés. Quelques-unes sont devenues des romans bien accueillis par la critique : Dirty Sexy Valley (2017), Esther (2020) et Pharmakon (2022), tous parus chez Le Tripode. Dans cette première aventure avec Virages Graphiques, il apprécie particulièrement l’idée de faire collaborer des gens qui écrivent et d’autres qui illustrent, car il n’a jamais su tenir un crayon correctement.