Centre Culturel Una Volta

MENU

Raymond Depardon
Corse (1997-1998)

16 juin 2022 13 juil. 2022

10H-20H
GALERIE UNA VOLTA
ENTRÉE GRATUITE



INAUGURATION
JEUDI 16 JUIN

18H30


 

En 1997-1998, à l’invitation du FRAC Corsica, Raymond Depardon a arpenté la Corse pour réaliser un reportage d’une quarantaine d’images. Il a ainsi donné une suite à la Mission photographique de la DATAR (Délégation à l’Aménagement du Territoire et à l’Action Régionale) qui avait organisé, de 1984 à 1989, une vaste commande artistique, en demandant à vingt-neuf photographes de représenter le paysage français. Sur l’ile, Raymond Depardon travaille avec une chambre de grand format pour obtenir des images descriptives dans un noir et blanc qui donne une certaine densité aux détails. Le photographe s’est affranchi du romantisme (la nature grandiose) tout autant que du folklore (les rites populaires) pour développer une série de clichés, dépourvus de toute dimension spectaculaire ou pittoresque.


Raymond Depardon, né en 1942 à Villefranche-sur-Saône, se passionne très tôt pour la photographie en prenant comme sujet la ferme familiale. Âgé de 16 ans, il s’installe à Paris avec son certificat d’opérateur photographe en poche et travaille avec différents photographes. Son premier reportage en 1960 au Sahara reçoit un beau succès puis il part en Algérie et au Vietnam.
En 1966, il cofonde l’agence de photo Gamma tout en se lançant dans la réalisation de courts-métrages documentaires comme Jan Palach sur la répression du Printemps de Prague. En 1974, il suit la campagne électorale de Valéry Giscard d’Estaing et tourne son premier long métrage documentaire 1974, une partie de campagne qui ne sera diffusé qu’en 2002.

En 1978, Raymond Depardon quitte l’agence Gamma pour l’agence Magnum et mène de front sa carrière de photographe (guerre civile au Liban et en Afghanistan) et de documentariste. Ses sujets d’exploration sont variés. Il s’intéresse dans les années 80 à la psychiatrie (San Clemente, sur un hôpital psychiatrique à Venise), puis dans les années 90 à l’institution judiciaire (Délits flagrants et 10ème chambre, instants d’audience) et au cours des années 2000, il filme la paysannerie (Profils paysans).
Raymond Depardon est choisi en 2012 pour réaliser le portrait officiel du Président François Hollande. La même année, il présente son film documentaire Journal de France, un road-trip en camping-car co-réalisé avec sa femme Claudine Nougaret. Raymond Depardon a reçu de nombreux prix récompensant une œuvre foisonnante (César du documentaire pour Reporters et Délits flagrants, César du court-métrage pour New-York, NY ainsi que le Grand prix de la photographie en 1991).

Raymond Depardon
Corse, N° inv. 6/12.96/Ph, © Raymond Depardon/ Magnum photos

Œuvres de la collection du FRAC Corsica