Marion a retravaillé l’histoire imaginée par les enfants lors de sa première visite. Le scénario est prêt, Marion explique alors aux élèves sa manière de travailler : après avoir écrit, elle passe à l’étape du storyboard.

Cela lui permet de découper son intrigue et de prévisualiser ce à quoi ressembleront les planches.

Chaque classe va réfléchir à une planche en terme de nombre de cases et de contenu (quels personnages ? quels cadrages ?)

Marion a déjà pensé la plus grande partie du découpage, nous savons que la BD comptera quatorze pages, réparties entre les trois classes. Les enfants réaliseront chacun une à deux cases qui seront rassemblées pour former les différentes planches.

Chaque enfant s’exerce ensuite à dessiner les héros de l’histoire, entraînement nécessaire pour la création des cases !