L’ODYSSÉE DES YOKAÏ

Du 25 juin au 30 juillet 2021

EXPOSITION AU CENTRE CULTUREL L’ALBORU/ Inauguration vendredi 25 juin à 18H

L’Odyssée des Yokaï  est l’aventure unique de cinquante élèves, d’une autrice de bande dessinée et de trois enseignants réunis par l’équipe d’Una Volta. Savante recette à partir de laquelle l’on obtient de délier l’imagination et d’user des mines de crayons.
Ainsi, l’exposition rassemble les créations des élèves guidés par Agnès Maupré dans le cadre du projet « Je suis collégien et auteur ».

Auteurs, ces élèves le sont sans nulle doute : à partir d’un jeu de cadavre exquis collectif, ils ont chacun choisi un Yokaï – facétieux monstre japonais – dont ils ont réalisé une illustration, un portrait écrit, sur lequel ils ont composé et dit un poème qui a été enregistré ; pour enfin mettre ce personnage en scène par le biais d’une planche de BD.
Le titre ne laisse aucun doute : les Yokaï ont fait intrusion sur le parcours d’Ulysse, tantôt l’aidant dans sa quête, tantôt se joignant aux  monstres méditerranéens décrits par Homère pour ralentir son voyage.
Ce parcours de création a concerné les élèves de 6e  jaune et de 6e bleu du Collège Saint-Joseph.
Sous la conduite d’Agnès Maupré, autrice de bande dessinée et illustratrice.
Assistée par Julien Véronneau, médiateur culturel du centre culturel Una Volta et de l’équipe pédagogique du collège Saint joseph de Bastia :  Vanina Mazzoni, enseignante de français, Christine Sturlese, enseignante d’arts plastiques et Ghjan Francescu Mattei, enseignant de lange corse.
Réalisation des enregistrements sonores & composition : Pasquà Pancrazi.

Depuis 2019, le Centre Culturel Una Volta renoue avec des projets scolaires au long cours autour de la bande dessinée et de l’illustration, en invitant un auteur ou une autrice à guider les élèves dans la création.
Ces expériences transforment tant le lien à l’école que le lien à la culture : les élèves s’approprient une proposition artistique qu’ils font leur, qu’ils développent ensemble, en un lieu qui devient uniquement celui du réalisable. Une empreinte dans leur parcours que l’on souhaite la plus durable possible.
Un projet porté par le Centre Culturel Una Volta, avec le soutien spécifique du Contrat de Ville de l’Agglomération de Bastia.