EXPOSITIONS

MARION DUCLOS

LE DESSIN COMME RYTHME, LE RÉCIT COMME PULSATION

L’exposition montrera les planches d’Ernesto, de Victor et Clint et, en avant première, des planches de Les mains de Ginette, album co-signé avec Olivier Ka, à paraître chez Delcourt fin 2020.

En savoir plus

A 25 ans, après des études scientifiques, Marion Duclos ébauche l’histoire d’Ernesto, hommage à son grand père réfugié en France après la guerre d’Espagne. Elle passe ensuite deux ans à l’École Supérieure des Métiers de l’Image de Bordeaux.
En 2012, elle bénéficie d’une résidence en Italie, où elle reprend l’histoire de Victor & Clint (La Boîte à Bulles, 2016) imaginée une année plus tôt. Quant à Ernesto il poursuit son voyage et est publié dans sa totalité en 2017, chez Casterman.

Servies par un trait vif et original, les histoires de Marion Duclos s’engagent sur les voies intimes de l’exil, de la solitude, de la complexité de la cellule familiale, non sans humour, avec des personnages haut en couleur et toujours dans un grand élan de vie.

MARGAUX OTHATS

PASSAGES

Jouant avec l’objet livre, son format, sa manipulation, et avec un dessin minimaliste, ses histoires sont des voyages initiatiques, explorant des thèmes comme la séparation, la persévérance ou l’émancipation. Cet univers sera déployé dans l’exposition.

En savoir plus

Margaux Othats sort diplômée de l’atelier d’illustration des Arts Décoratifs de Strasbourg en juin 2013. Son premier livre, La Chasse, est publié aux éditions Magnani en 2014 et sélectionné dans les pépites de l’album du Salon du Livre Jeunesse de Montreuil.

Elle publie ensuite, toujours aux éditions Magnani, Un jour dehors, en 2016, Blanc en 2017, puis Une Nuit d’été en 2019.

RÉSIDENCE À L’ÉCOLE/EXPOSITION

« MA VILLE, JE L’IMAGINE… »

L’année de la bande dessinée doit être l’occasion de démontrer quel fabuleux vecteur d’apprentissage et de découverte de l’autre est la bande dessinée, ceci au travers d’une résidence à l’école : BD À BASTIA organise la venue de deux artistes, Marion Duclos et Margaux Othats, afin de mener un projet de création en résidence avec les 170 élèves de l’école maternelle et primaire Campanari, située au cœur du quartier Saint-Joseph à Bastia.

En savoir plus

Pour la création, les autrices s’appuient sur le thème de la Ville, choisi en collaboration avec les enseignants.
Le travail des élèves – leporellos et planches de bande dessinée autour de personnages imaginaires pérégrinant dans Bastia lors de fabuleuses aventures -, fera l’objet d’une exposition de restitution pendant BD À BASTIA à contretemps.

La résidence est soutenue par la Ville de Bastia, le Centre National du Livre et la Caisse des Dépôts – Banque des Territoires.
DANS LE CADRE DE L’ANNÉE DE LA BANDE DESSINÉE, 2020.