C'era una volta... au cinéma

En collaboration avec le cinéma le Régent et Punchline Ciné-club Bastia, association de cinéphiles qui propose une fois par mois une programmation de thrillers, films d’action, de science fiction ou chefs d’oeuvre oubliés… BD à Bastia propose de revoir ou de découvrir deux films de genre qui exploitent brillamment les ressorts du conte.

Vendredi 31 mars à 19h00
Kérity, la maison des contes
Réalisé en 2009 par Dominique Monféry, avec les voix de Jeanne Moreau, Julie Gayet, Liliane Rovere, Pierre Richard, Denis Podalydès, Lorant Deutsch, Gonzales…

Nathanaël a bientôt 7 ans, mais il ne sait toujours pas lire… Lorsque sa tante Eléonore lui lègue sa bibliothèque contenant des centaines de livres, le garçonnet est très déçu ! Pourtant, chacun de ces contes va livrer un merveilleux secret : à la nuit tombée, les petits héros, la délicieuse Alice, la méchante fée Carabosse, le terrible capitaine Crochet, sortent des livres… et vont l’entraîner dans une grande aventure ! Le camaïeu de rouges et d’ocres que la graphiste Rebecca Dautremer a imaginé pour la bibliothèque est une splendeur, à la fois chatoyante et chaleureuse. Les lumières changeantes éclairent successivement un détail carmin, un autre plus magenta. C’est magnifique… (Télérama)
Projection en présence de Rébecca Dautremer.

Vendredi 31 mars à 20h45
Le Labyrinthe de Pan
Réalisé en 2006 par Guillermo Del Toro avec Ivana Baquero, Sergi López, Doug Jones…
Interdit aux moins de 12 ans

Le film se situe dans l’Espagne franquiste ; l’héroïne, Ofélia, découvre près de la maison familiale un mystérieux labyrinthe. Pan, le gardien des lieux, une étrange créature magique et démoniaque, va lui révéler qu’elle n’est autre que la princesse disparue d’un royaume enchanté. Guillermo Del Toro, qualifié comme « l’un des plus prolifiques créateurs de comics » (Libération), mêle récit historique et fantastique avec fluidité et brio dans ce film sélectionné à Cannes en 2006.

Vendredi 31 mars à 23h00
The Witch
Réalisé en 2015 par Robert Eggers avec Anya Taylor-Joy, Ralph Ineson, Kate Dickie…
Interdit au moins de 12 ans

Voilà un film qui redore le genre du film d’épouvante. Prix de la mise en scène au festival de Sundance, The Witch est avant tout un film d’auteur engagé dont l’esthétique est éblouissante. Cet impressionnant travail formel est tout entier au service d’un scénario inspiré des légendes de cette époque et qui raconte la fabrication d’un mythe, en l’occurrence d’une sorcière. (Ciné Live)