EXPOSITIONS

BRECHT EVENS

EN TRANSPARENCES

EXPOSITION AU MUSÉE DE BASTIA – Du 4 avril au 3 mai 2019
Horaires : Jeudi 4 et vendredi 5 avril : 9h-12h et 14h18h / Samedi 6 avril : 9h-18h / Dimanche 7 avril : 10h-18h
Les livres de Brecht Evens  laissent filtrer la lumière, les couleurs, les attitudes et les postures dont s’est longuement imprégné l’auteur, posté en observation au hasard de la vie. Son dessin – aquarelle, gouache, encre – se construit en transparence.

En savoir plus

Il nous emmène au plus près des personnages, de leurs mouvements subtils, de leurs expressions traduisant leurs états d’âme. Jamais routiniers, leurs traits se transforment au fil des pages selon ce qu’ils expriment. Et le lecteur les accompagne, écoute les dialogues chorales, devient témoin silencieux de parcours oscillant entre grandes utopies, pulsions de vie et névroses personnelles.

Affranchi de la « bande » et de la « case » de BD, Brecht Evens travaille ses pages avec une grande fluidité graphique et narrative, sachant parfaitement saisir notre regard et le faire voyager dans la direction choisie. Aux pleines pages à la fois saturées et lumineuses, succèdent des scènes minimales sur fond blanc, saisissantes d’intimité.

« Je veux qu’on ait l’impression d’ouvrir une petite porte et qu’un monde se trouve derrière, c’est quelque chose qu’on peut bien faire en BD. » Brecht Evens, France Culture, 2018.

L’exposition EN TRANSPARENCES occupe les espaces du Musée de Bastia et présente une sélection des quatre albums de l’auteur, tous publiés chez Actes Sud BD : Les Noceurs (2010), prix de l’Audace au Festival international de la Bande Dessinée d’Angoulême, Les Amateurs (2011), Panthère (2014) et le majestueux Les Rigoles (2018), fruit de quatre années de travail.

Brecht Evens est né à Hasselt en Belgique en 1986. Il a étudié à l’Institut Supérieur des Beaux-Arts Saint-Luc de Gand. Il vit à Paris.

Entre deux livres, Brecht Evens travaille pour la presse, la mode, et est représenté par la galerie Martel à Paris.

 

 

EXPOSITIONS

BRECHT EVENS

EN TRANSPARENCES

EXPOSITION AU MUSÉE DE BASTIA – Du 4 avril au 3 mai 2019
Horaires : Jeudi 4 et vendredi 5 avril : 9h-12h et 14h18h / Samedi 6 avril : 9h-18h / Dimanche 7 avril : 10h-18h
Les livres de Brecht Evens  laissent filtrer la lumière, les couleurs, les attitudes et les postures dont s’est longuement imprégné l’auteur, posté en observation au hasard de la vie. Son dessin – aquarelle, gouache, encre – se construit en transparence.

En savoir plus

Il nous emmène au plus près des personnages, de leurs mouvements subtils, de leurs expressions traduisant leurs états d’âme. Jamais routiniers, leurs traits se transforment au fil des pages selon ce qu’ils expriment. Et le lecteur les accompagne, écoute les dialogues chorales, devient témoin silencieux de parcours oscillant entre grandes utopies, pulsions de vie et névroses personnelles.

Affranchi de la « bande » et de la « case » de BD, Brecht Evens travaille ses pages avec une grande fluidité graphique et narrative, sachant parfaitement saisir notre regard et le faire voyager dans la direction choisie. Aux pleines pages à la fois saturées et lumineuses, succèdent des scènes minimales sur fond blanc, saisissantes d’intimité.

« Je veux qu’on ait l’impression d’ouvrir une petite porte et qu’un monde se trouve derrière, c’est quelque chose qu’on peut bien faire en BD. » Brecht Evens, France Culture, 2018.

L’exposition EN TRANSPARENCES occupera les espaces du musée de Bastia et présentera une sélection des quatre albums de l’auteur, tous publiés chez Actes Sud BD : Les Noceurs (2010), prix de l’Audace au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, Les Amateurs (2011), Panthère (2014) et le majestueux Les Rigoles (2018), fruit de quatre années de travail.

Brecht Evens est né à Hasselt en Belgique en 1986. Il a étudié à l’Institut Supérieur des Beaux-Arts Saint-Luc de Gand. Il vit à Paris. Entre deux livres, Brecht Evens travaille pour la presse, la mode, et est représenté par la galerie Martel à Paris.

CYRIL PEDROSA

FRESQUES INTIMES & SUBLIMES ÉPOPÉES

EXPOSITION GALERIE UNA VOLTADu 4 avril au 3 mai 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h Dimanche 7 avril : 10h-19h
L’exposition revient sur les trois ouvrages publiés par l’auteur dans la collection Aire Libre des éditions Dupuis.

En savoir plus

Formé à l’animation à l’École des Gobelins de Paris, Cyril Pedrosa travaille un temps pour les studios Walt Disney de Montreuil. La rencontre avec le scénariste David Chauvel l’incite à se tourner vers la bande dessinée, principalement humoristique. Dès 2006, il signe ses propres textes pour des albums plus graves comme Les cœurs solitaires (Ed. Dupuis) puis Les trois ombres (Ed. Delcourt).

Il publie ensuite plusieurs ouvrages aux éditions Dupuis dans la collection Aire Libre : creusant tout d’abord des récits intimistes avec Portugal en 2011, puis Les Equinoxes en 2015, éprouvant toutes sortes de techniques : crayon noir, encre de Chine, pastels ou encore crayons de couleur, Cyril Pedrosa livre avec L’Âge d’Or (2018) une épopée médiévale féministe co-écrite avec Roxane Moreil.

Motivés par un profond désarroi face aux enjeux sociaux et politiques contemporains, les deux auteurs développent une utopie, celle de L’Âge d’Or, objet mystérieux, source d’une société heureuse et égalitaire, dont la jeune princesse Tilda doit s’emparer.

« L’Âge d’Or, c’est la mémoire des combats passés des hommes pour leur émancipation, une force bonne ou mauvaise selon l’usage et l’interprétation qu’on en fait. (…) Le diptyque décrit la longue quête intérieure de cette jeune princesse, monarque éclairée, transformée par la vengeance, en chef de guerre violent, avant de comprendre la finalité de son destin ».

NÉJIB

LE TRAIT À L’ÉPREUVE DU RÉCIT

EXPOSITION GALERIE UNA VOLTADu 4 avril au 3 mai 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h Dimanche 7 avril : 10h-19h 
L’exposition montrera les planches originales de ses deux derniers albums parus chez Gallimard, ainsi que son travail en tant que graphiste.

En savoir plus

Néjib est diplômé des Arts Décoratifs de Paris et travaille comme graphiste dans l’édition. En 2012, il signe avec Haddon Hall – Quand David inventa Bowie sa première bande dessinée chez Gallimard BD. En 2016 il publie Stupor Mundi, roman graphique médiéval sur l’invention de la photographie au XIIIe siècle, retenu en sélection officielle du festival d’Angoulême 2017.

Son dernier ouvrage, Swan, est paru en 2018, toujours chez Gallimard, et traite de la naissance de l’art moderne. Néjib sert une fois de plus une intrigue tenue, dans une écriture et des dialogues extrêmement ciselés. Ses récits de fiction sont systématiquement soutenus par une approche documentée, référencée avec précision.

L’exposition montrera les planches originales de ses deux derniers albums, ainsi que son travail en tant que graphiste, toujours à la recherche du trait le plus fluide et le plus efficace possible au service d’un univers.

« Il y a tellement de plaisir à dessiner cette période que je me suis pris au jeu. Donner vie à des personnages, oui, mais ce n’est pas pour autant un récit pédagogique ni un biopic. L’idée était plutôt de montrer la relation des uns avec les autres ou des uns contre les autres.
Je dessine ces artistes qui ont vingt-cinq, vingt-six ans, à l’époque (dans les années 1860) ; Manet, Degas, Fantin Latour…, toute cette génération d’artistes qui va construire une relation contre leurs pères qui leur façonnent quelque chose de strict sinon hypocrite. C’est cette tension que j’ai voulu raconter. » Interview de Néjib à propos de Swan dans Le Réveil Culturel, France Culture.

 

CYRIL PEDROSA

FRESQUES INTIMES & SUBLIMES ÉPOPÉES

EXPOSITION GALERIE UNA VOLTADu 4 avril au 3 mai 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h
L’exposition revient sur les trois ouvrages publiés par l’auteur dans la collection Aire Libre des éditions Dupuis.

En savoir plus

Formé à l’animation à l’École des Gobelins de Paris, Cyril Pedrosa travaille un temps pour les studios Walt Disney de Montreuil. La rencontre avec le scénariste David Chauvel l’incite à se tourner vers la bande dessinée, principalement humoristique. Dès 2006, il signe ses propres textes pour des albums plus graves comme Les cœurs solitaires (Ed. Dupuis) puis Les trois ombres (Ed. Delcourt).

Il publie ensuite plusieurs ouvrages aux éditions Dupuis dans la collection Aire Libre : creusant tout d’abord des récits intimistes avec Portugal en 2011, puis Les Equinoxes en 2015, éprouvant toutes sortes de techniques : crayon noir, encre de Chine, pastels ou encore crayons de couleur, Cyril Pedrosa livre avec L’Âge d’Or (2018) une épopée médiévale féministe co-écrite avec Roxane Moreil.

Motivés par un profond désarroi face aux enjeux sociaux et politiques contemporains, les deux auteurs développent une utopie, celle de L’Âge d’Or, objet mystérieux, source d’une société heureuse et égalitaire, dont la jeune princesse Tilda doit s’emparer.

« L’Âge d’Or, c’est la mémoire des combats passés des hommes pour leur émancipation, une force bonne ou mauvaise selon l’usage et l’interprétation qu’on en fait. (…) Le diptyque décrit la longue quête intérieure de cette jeune princesse, monarque éclairée, transformée par la vengeance, en chef de guerre violent, avant de comprendre la finalité de son destin ».

 

NÉJIB

LE TRAIT À L’ÉPREUVE DU RÉCIT

EXPOSITION GALERIE UNA VOLTADu 4 avril au 3 mai 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h 
L’exposition montrera les planches originales de ses deux derniers albums parus chez Gallimard, ainsi que son travail en tant que graphiste.

En savoir plus

Néjib est diplômé des Arts Décoratifs de Paris et travaille comme graphiste dans l’édition. En 2012, il signe avec Haddon Hall – Quand David inventa Bowie sa première bande dessinée chez Gallimard BD. En 2016 il publie Stupor Mundi, roman graphique médiéval sur l’invention de la photographie au XIIIe siècle, retenu en sélection officielle du festival d’Angoulême 2017.

Son dernier ouvrage, Swan, est paru en 2018, toujours chez Gallimard, et traite de la naissance de l’art moderne. Néjib sert une fois de plus une intrigue tenue, dans une écriture et des dialogues extrêmement ciselés. Ses récits de fiction sont systématiquement soutenus par une approche documentée, référencée avec précision.

L’exposition montrera les planches originales de ses deux derniers albums, ainsi que son travail en tant que graphiste, toujours à la recherche du trait le plus fluide et le plus efficace possible au service d’un univers.

« Il y a tellement de plaisir à dessiner cette période que je me suis pris au jeu. Donner vie à des personnages, oui, mais ce n’est pas pour autant un récit pédagogique ni un biopic. L’idée était plutôt de montrer la relation des uns avec les autres ou des uns contre les autres.
Je dessine ces artistes qui ont vingt-cinq, vingt-six ans, à l’époque (dans les années 1860) ; Manet, Degas, Fantin Latour…, toute cette génération d’artistes qui va construire une relation contre leurs pères qui leur façonnent quelque chose de strict sinon hypocrite. C’est cette tension que j’ai voulu raconter. » Interview de Néjib à propos de Swan dans Le Réveil Culturel, France Culture.

ZEINA ABIRACHED & MATHIAS ENARD

PRENDRE REFUGE

EXPOSITION GALERIE UNA VOLTADu 4 avril au 3 mai 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h 
Mathias Enard, écrivain français, et Zeïna Abirached, autrice libanaise, ont conjugué leurs territoires d’écriture dans cet ouvrage paru chez Casterman en 2018, tissant leur récit en Orient et Occident.

En savoir plus

1939, en Afghanistan, au pied des Bouddhas de Bâmiyân, deux femmes qui fuient la guerre vivent une passion furtive.
De nos jours, à Berlin, un jeune homme passionné d’Orient, tombe amoureux d’une réfugiée syrienne.
Leur refuge prend la forme d’un lieu d’accueil dans un contexte de guerre, mais il revêt aussi un caractère intime : celui de la langue, celui de l’amour, et laisse exprimer une poésie commune qui lie les personnages par-delà les conflits.

ANNE SIMON

LES CONTES DU MARYLÈNE

EXPOSITION GALERIE UNA VOLTADu 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8 et mardi 9 avril : 9h-12h et 14h-18h
Les contes du Marylène se composent de trois tomes déjà parus chez Misma Editions : La Geste d’Aglaé (2012), Cixtite impératrice (2014) et Boris l’enfant patate (2018).

En savoir plus

On y suit la destinée d’Aglaé, océanide devenue reine du pays Marylène grâce au soutien de Mister Kite son mari – tout droit sorti d’une chanson des Beatles – et de sa conseillère politique Simone Michel – condensée de Simone de Beauvoir et de Louise Michel. La prise de pouvoir d’Aglaé signe la fin de règne du tyran Von Krantz et ouvre une ère nouvelle, démocratique et harmonieuse, pour les habitants du pays.
Mais avec la naissance de son fils Boris, né d’un amour adultère avec un homme-rocher, Aglaé se trouve à son tour écrasée. Toute l’aura et la sensualité de cette reine éminemment libre semble s’évanouir avec la maternité. Boris s’allie alors avec l’ancienne cheffe de l’armée Von Krantz, Sabine, pour rétablir une société autocratique et faire croître sa fortune et son pouvoir grâce au commerce de frites.

« Le trait fin et les compositions variées d’Anne Simon correspondent parfaitement à un conte pour enfants et adultes. Évoquant parfois la gravure, son dessin reste souple et dynamique, vivant comme l’est le pays Marylène. » ActuaBD

Une exposition consacrée à l’univers créé de toute pièce par Anne Simon, avec ses personnages uniques, ses références à la philosophie ou à la psychanalyse comme à la pop culture. Un savoureux mélange composant une saga à la fois fantasque et politique.


ZEINA ABIRACHED & MATHIAS ENARD

PRENDRE REFUGE

EXPOSITION GALERIE UNA VOLTADu 4 avril au 3 mai 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h 
Mathias Enard, écrivain français, et Zeïna Abirached, autrice libanaise, ont conjugué leurs territoires d’écriture dans cet ouvrage paru chez Casterman en 2018, tissant leur récit en Orient et Occident.

En savoir plus

1939, en Afghanistan, au pied des Bouddhas de Bâmiyân, deux femmes qui fuient la guerre vivent une passion furtive.
De nos jours, à Berlin, un jeune homme passionné d’Orient, tombe amoureux d’une réfugiée syrienne.
Leur refuge prend la forme d’un lieu d’accueil dans un contexte de guerre, mais il revêt aussi un caractère intime : celui de la langue, celui de l’amour, et laisse exprimer une poésie commune qui lie les personnages par-delà les conflits.


ANNE SIMON

LES CONTES DU MARYLÈNE

EXPOSITION GALERIE UNA VOLTADu 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8 et mardi 9 avril : 9h-12h et 14h-20h
Les contes du Marylène se composent de trois tomes déjà parus chez Misma Editions : La Geste d’Aglaé (2012), Cixtite impératrice (2014) et Boris l’enfant patate (2018).

En savoir plus

On y suit la destinée d’Aglaé, océanide devenue reine du pays Marylène grâce au soutien de Mister Kite son mari – tout droit sorti d’une chanson des Beatles – et de sa conseillère politique Simone Michel – condensée de Simone de Beauvoir et de Louise Michel. La prise de pouvoir d’Aglaé signe la fin de règne du tyran Von Krantz et ouvre une ère nouvelle, démocratique et harmonieuse, pour les habitants du pays.

Mais avec la naissance de son fils Boris, né d’un amour adultère avec un homme-rocher, Aglaé se trouve à son tour écrasée. Toute l’aura et la sensualité de cette reine éminemment libre semble s’évanouir avec la maternité. Boris s’allie alors avec l’ancienne cheffe de l’armée Von Krantz, Sabine, pour rétablir une société autocratique et faire croître sa fortune et son pouvoir grâce au commerce de frites.

« Le trait fin et les compositions variées d’Anne Simon correspondent parfaitement à un conte pour enfants et adultes. Évoquant parfois la gravure, son dessin reste souple et dynamique, vivant comme l’est le pays Marylène. » ActuaBD

Une exposition consacrée à l’univers créé de toute pièce par Anne Simon, avec ses personnages uniques, ses références à la philosophie ou à la psychanalyse comme à la pop culture. Un savoureux mélange composant une saga à la fois fantasque et politique.

ARCHIPEL

EXPOSITION AU THÉÂTRE MUNICIPALDu 4 au 10 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8, mardi 9 & mercredi 10 avril : 9h-12h et 14h-18h
L’exposition ARCHIPEL propose une lecture du thème de l’île en bande dessinée sous ses différents aspects : du récit d’aventure aux faits historiques, en passant par l’utopie ou la pure fiction touchant à l’abstraction. La scénographie de l’exposition, signée Inclusit Design, plongera le public dans un Archipel créé ex nihilo dans le péristyle du théâtre municipal de Bastia et formé d’îles diverses, imaginaires ou réelles.

En savoir plus

L’île est un espace maintes fois rêvé par chacun d’entre nous. Un lieu clos projeté comme un Eden. Le terrain de tous les possibles, motif littéraire par excellence.
Les ouvrages exposés interrogent le rapport au temps, à l’espace, à la civilisation, à l’Histoire, comme autant de réflexions permises par ces espaces « à part », les îles présentées sont imaginaires ou réelles :

Tavola, lieu d’utopie politique par Lorenzo Palloni (L’Île, Sarbacane, 2016) ; Mayotte, qui concentre bien des maux : pauvreté, immigration forte et déracinement (Tropique de la violence, Gaël Henry, d’après Natacha Appanah, Sarbacane, 2019) ; La République de Crabe inventée de toutes pièces par Tarmasz (Voyage en République de crabe, Delcourt, 2018) ; Isles, la grande odyssée de Jérémy Perrodeau, théâtre graphique de récits frénétiques (éditions 2024, 2018) ; L’île de Groix décrite avec attachement par Prospéri Buri (Insulaires, petites histoires de Groix, Warum, 2018) ; Les îles désertes Albrolhos de Houtman, scène de la mutinerie sanglante du navire marchand Le Batavia en 1629 (Jeronimus, de C. Dabitch & J.D Pendanx, Futuropolis, rééd. Intégrale 2011) ; L’île de la Réunion, durant la libération en 1942, vue par des lycéens engagés dans la résistance (Chroniques du Léopard, Appollo & Tehem, Dargaud, 2018) ; La mystérieuse Île du disparu de Max de Radiguès (Stig & Tilde, Sarbacane, 2018).

 

ARCHIPEL

EXPOSITION AU THÉÂTRE MUNICIPALDu 4 au 10 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8, mardi 9 & mercredi 10 avril : 9h-12h et 14h-18h
L’exposition ARCHIPEL propose une lecture du thème de l’île en bande dessinée sous ses différents aspects : du récit d’aventure aux faits historiques, en passant par l’utopie ou la pure fiction touchant à l’abstraction. La scénographie de l’exposition, signée Inclusit Design, plongera le public dans un Archipel créé ex nihilo dans le péristyle du théâtre municipal de Bastia et formé d’îles diverses, imaginaires ou réelles.

En savoir plus

L’île est un espace maintes fois rêvé par chacun d’entre nous. Un lieu clos projeté comme un Eden. Le terrain de tous les possibles, motif littéraire par excellence.
les ouvrages exposés interrogent le rapport au temps, à l’espace, à la civilisation, à l’Histoire, comme autant de réflexions permises par ces espaces « à part », les îles présentées sont imaginaires ou réelles :

Tavola, lieu d’utopie politique par Lorenzo Palloni (L’Île, Sarbacane, 2016) ; Mayotte, qui concentre bien des maux : pauvreté, immigration forte et déracinement (Tropique de la violence, Gaël Henry, d’après Natacha Appanah, Sarbacane, 2019) ; La République de Crabe inventée de toutes pièces par Tarmasz (Voyage en République de crabe, Delcourt, 2018) ; Isles, la grande odyssée de Jérémy Perrodeau, théâtre graphique de récits frénétiques (éditions 2024, 2018) ; L’île de Groix décrite avec attachement par Prospéri Buri (Insulaires, petites histoires de Groix, Warum, 2018) ; Les îles désertes Albrolhos de Houtman, scène de la mutinerie sanglante du navire marchand Le Batavia en 1629 (Jeronimus, de C. Dabitch & J.D Pendanx, Futuropolis, rééd. Intégrale 2011) ; L’île de la Réunion, durant la libération en 1942, vue par des lycéens engagés dans la résistance (Chroniques du Léopard, Appollo & Tehem, Dargaud, 2018) ; La mystérieuse Île du disparu de Max de Radiguès (Stig & Tilde, Sarbacane, 2018).

MANUEL MARSOL

VOYAGES INATTENDUS

EXPOSITION GALERIE UNA VOLTADu 4 avril au 3 mai 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h
Les récits de Manuel Marsol touchent à l’étrange et au merveilleux, nous portent vers la contemplation, vers la communion avec la nature et avec nos semblables, comme autant de leçons de liberté.

En savoir plus

L’exposition VOYAGES INATTENDUS permettra au public de découvrir le travail de Manuel Marsol au-delà des deux albums publiés en France : La Montagne (Les Fourmis Rouges), qui a remporté le Prix international de l’Illustration de Bologne en 2017 et Duel au Soleil (L’Agrume), Pépite Livre Illustré du salon de Montreuil en 2018.

Car Manuel Marsol a dessiné et peint bien d’autres splendeurs : d’Ahab y la ballena blanca, son premier ouvrage, au surréaliste El Museo, à paraître en 2019. Extrêmement inventif, l’auteur excelle à la peinture comme dans les techniques numériques.

Originaire de Madrid, Manuel Marsol a travaillé dans la publicité avant de changer de voie, en 2012, pour se consacrer à sa réelle passion : le dessin. Il sort diplômé de l’EINA (Centre universitaire de dessin et d’art) de Barcelone en 2014.

MIROSLAV SEKULIC-STRUJA

SOUS LE VERNIS, L’IMAGE CRAQUELÉE

EXPOSITION UNA VOLTA, ARCADE 2 – Du 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8 et mardi 9 avril : 9h-12h et 14h-18h
Miroslav Sekulic-Struja est peintre, mais sa curiosité le pousse vers d’autres disciplines comme la bande dessinée ou le cinéma d’animation. L’exposition montrera des planches en avant-première de son projet à paraître en 2020, Petàr & Liza.

En savoir plus

Né à Rijeka (en Croatie) en 1976, Miroslav Sekulic-Struja mêle fiction et récit autobiographique et évolue dans un univers poétique avec un dessin très précis. Chez lui, chaque petit détail contribue à la construction du récit. Sa technique (notamment l’utilisation de la couleur directe) et son sens de la narration lui confèrent un style très personnel au grand potentiel. Pelote dans la fumée. I. L’été/L’automne (Actes Sud BD, 2013), a reçu le Prix BD de Montreuil en 2015. Le Second opus de cette œuvre est sorti en 2016, chez le même éditeur.

 

MANUEL MARSOL

VOYAGES INATTENDUS

EXPOSITION GALERIE UNA VOLTADu 4 avril au 3 mai 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h
Les récits de Manuel Marsol touchent à l’étrange et au merveilleux, nous portent vers la contemplation, vers la communion avec la nature et avec nos semblables, comme autant de leçons de liberté.

En savoir plus

L’exposition VOYAGES INATTENDUS permettra au public de découvrir le travail de Manuel Marsol au-delà des deux albums publiés en France : La Montagne (Les Fourmis Rouges), qui a remporté le Prix international de l’Illustration de Bologne en 2017 et Duel au Soleil (L’Agrume), Pépite Livre Illustré du salon de Montreuil en 2018.

Car Manuel Marsol a dessiné et peint bien d’autres splendeurs : d’Ahab y la ballena blanca, son premier ouvrage, au surréaliste El Museo, à paraître en 2019. Extrêmement inventif, l’auteur excelle à la peinture comme dans les techniques numériques.

Originaire de Madrid, Manuel Marsol a travaillé dans la publicité avant de changer de voie, en 2012, pour se consacrer à sa réelle passion : le dessin. Il sort diplômé de l’EINA (Centre universitaire de dessin et d’art) de Barcelone en 2014.

MIROSLAV SEKULIC-STRUJA

SOUS LE VERNIS, L’IMAGE CRAQUELÉE

EXPOSITION UNA VOLTA, ARCADE 2 – Du 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8 et mardi 9 avril : 9h-12h et 14h-18h
Miroslav Sekulic-Struja est peintre, mais sa curiosité le pousse vers d’autres disciplines comme la bande dessinée ou le cinéma d’animation. L’exposition montrera des planches en avant-première de son projet à paraître en 2020, Petàr & Liza.

En savoir plus

Né à Rijeka (en Croatie) en 1976, Miroslav Sekulic-Struja mêle fiction et récit autobiographique et évolue dans un univers poétique avec un dessin très précis. Chez lui, chaque petit détail contribue à la construction du récit. Sa technique (notamment l’utilisation de la couleur directe) et son sens de la narration lui confèrent un style très personnel au grand potentiel. Pelote dans la fumée. I. L’été/L’automne (Actes Sud BD, 2013), a reçu le Prix BD de Montreuil en 2015. Le Second opus de cette œuvre est sorti en 2016, chez le même éditeur.

 

FEURAT ALANI & LÉONARD COHEN

PARFUM D’IRAK

EXPOSITION CAFÉTÉRIA UNA VOLTA, PROJECTION ARCADE 1 – Du 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8 et mardi 9 avril : 9h-12h et 14h-18h
Feurat Alani est un grand reporter français d’origine irakienne. Avec Parfum d’Irak (Nova & Arte Éditions, 2018), roman illustré, adapté en websérie, il raconte ce pays maintes fois déchiré par les conflits, depuis ses yeux d’enfant…

En savoir plus

… venu en vacances à partir de la fin des années quatre-vingt, jusqu’à sa décision de devenir journaliste pour couvrir la guerre sur place.

Accompagné au dessin par le talentueux Léonard Cohen, Feurat Alani donne une forme particulière à son récit composé de 1 000 tweets postés durant l’été 2016. Il mêle ses souvenirs de famille, ses anecdotes, ses émotions, au contexte politique et historique qui maintient l’Irak dans un état de violence permanent, aujourd’hui encore.

 

BERNARD BOULAD, PAUL BONA & GAËL HENRY

LA GUERRE DES AUTRES 

EXPOSITION UNA VOLTA, ARCADE 1 – Du 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8 et mardi 9 avril : 9h-12h et 14h-18h
En 1974 la famille Boulad, chrétiens d’Egypte émigrés au Liban, mène une vie paisible à Beyrouth, entre la librairie du père et le théâtre de la mère. Cette douce vie voit pourtant la montée des tensions confessionnelles dans un pays qui n’est pas le leur…

En savoir plus

… Quand, un an plus tard, la poudrière s’enflamme, leur vie bascule.

 Paul Bona a grandi entre Corte et Bastia en Corse avant de s’envoler pour la Belgique où il obtiendra, en 2011, le diplôme de l’Académie des Beaux-arts de Tournai, section bande dessinée, tout comme Gaël Henry. En 2016, ils intègrent tous deux l’atelier de la Malterie à Lille et dessinent à quatre mains, sur un scénario de Bernard Boulad, La Guerre des autres, publié chez La Boîte à bulles en 2018.

 

FEURAT ALANI & LÉONARD COHEN

PARFUM D’IRAK

EXPOSITION CAFÉTÉRIA UNA VOLTA, PROJECTION ARCADE 1 – Du 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8 et mardi 9 avril : 9h-12h et 14h-18h
Feurat Alani est un grand reporter français d’origine irakienne. Avec Parfum d’Irak (Nova & Arte Éditions, 2018), roman illustré, adapté en websérie, il raconte ce pays maintes fois déchiré par les conflits, depuis ses yeux d’enfant…

 
En savoir plus

… venu en vacances à partir de la fin des années quatre-vingt, jusqu’à sa décision de devenir journaliste pour couvrir la guerre sur place.

Accompagné au dessin par le talentueux Léonard Cohen, Feurat Alani donne une forme particulière à son récit composé de 1 000 tweets postés durant l’été 2016. Il mêle ses souvenirs de famille, ses anecdotes, ses émotions, au contexte politique et historique qui maintient l’Irak dans un état de violence permanent, aujourd’hui encore.

 

BERNARD BOULAD, PAUL BONA & GAËL HENRY

LA GUERRE DES AUTRES 

EXPOSITION UNA VOLTA, ARCADE 1 – Du 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8 et mardi 9 avril : 9h-12h et 14h-18h
En 1974 la famille Boulad, chrétiens d’Egypte émigrés au Liban, mène une vie paisible à Beyrouth, entre la librairie du père et le théâtre de la mère. Cette douce vie voit pourtant la montée des tensions confessionnelles dans un pays qui n’est pas le leur…

 
En savoir plus

… Quand, un an plus tard, la poudrière s’enflamme, leur vie bascule.

 Paul Bona a grandi entre Corte et Bastia en Corse avant de s’envoler pour la Belgique où il obtiendra, en 2011, le diplôme de l’Académie des Beaux-arts de Tournai, section bande dessinée, tout comme Gaël Henry. En 2016, ils intègrent tous deux l’atelier de la Malterie à Lille et dessinent à quatre mains, sur un scénario de Bernard Boulad, La Guerre des autres, publié chez La Boîte à bulles en 2018.

 

LE PRIX DU LIVRE DES LYCÉENS

EXPOSITION UNA VOLTA, ARCADE 1 – Du 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8 et mardi 9 avril : 9h-12h et 14h-18h

ÉMILE BRAVO

SPIROU OU L’ESPOIR MALGRÉ TOUT 

«Pourquoi le petit groom est devenu un héros ? Il y a l’éveil de l’enfance puis il deviendra un aventurier humaniste. On s’approprie le personnage et on le replace dans un contexte réaliste».
Et voici Spirou plongé au cœur de la seconde guerre mondiale…
Spirou – L’espoir malgré tout, Dupuis, 2018

LUCIE DURBIANO

CLAUDINE À L’ÉCOLE 

«Les gamines écrites par Colette sont vraiment comme des gamines d’aujourd’hui même si l’époque est révolue. Les situations qu’elles vivent sont modernes et toujours d’actualité».
Lucie Durbiano adapte le premier roman de Colette, écrit en 1900, inspiré de sa propre adolescence.
Claudine à l’école, Gallimard BD, 2018

JEAN-DENIS PENDANX / STÉPHANE PIATZSZEK

LES OUBLIÉS DE PRÉMONTRÉ 

En septembre 1914, l’asile de Prémontré, près de Soissons, abrite quelque 1 300 malades. L’armée prussienne en vue, le directeur et les médecins s’enfuient, laissant les malades à l’envahisseur. André Letombe, l’économe en fin de carrière, ainsi que quelques gardiens et religieuses, refusent de quitter leurs postes. Un fait de résistance exemplaire oublié par l’Histoire.
Les Oubliés de Prémontré, Futuropolis, 2018

 

LE PRIX DU LIVRE DES LYCÉENS

EXPOSITION UNA VOLTA, ARCADE 1 – Du 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8 et mardi 9 avril : 9h-12h et 14h-18h

ÉMILE BRAVO

SPIROU OU L’ESPOIR MALGRÉ TOUT 

«Pourquoi le petit groom est devenu un héros ? Il y a l’éveil de l’enfance puis il deviendra un aventurier humaniste. On s’approprie le personnage et on le replace dans un contexte réaliste».
Et voici Spirou plongé au cœur de la seconde guerre mondiale…
Spirou – L’espoir malgré tout, Dupuis, 2018

LUCIE DURBIANO

CLAUDINE À L’ÉCOLE 

«Les gamines écrites par Colette sont vraiment comme des gamines d’aujourd’hui même si l’époque est révolue. Les situations qu’elles vivent sont modernes et toujours d’actualité».
Lucie Durbiano adapte le premier roman de Colette, écrit en 1900, inspiré de sa propre adolescence.
Claudine à l’école, Gallimard BD, 2018

JEAN-DENIS PENDANX / STÉPHANE PIATZSZEK

LES OUBLIÉS DE PRÉMONTRÉ 

En septembre 1914, l’asile de Prémontré, près de Soissons, abrite quelque 1 300 malades. L’armée prussienne en vue, le directeur et les médecins s’enfuient, laissant les malades à l’envahisseur. André Letombe, l’économe en fin de carrière, ainsi que quelques gardiens et religieuses, refusent de quitter leurs postes. Un fait de résistance exemplaire oublié par l’Histoire.
Les oubliés de Prémontré, Futuropolis, 2018

 

SOPHIE GUERRIVE

TULIPE

EXPOSITION UNA VOLTA, ARCADE 2 – Du 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8 et mardi 9 avril : 9h-12h et 14h-18h
U
ne exposition scénographiée, co-produite avec les Éditions 2024, pour découvrir l’univers de l’ours Tulipe et de ses compagnons.

En savoir plus

« Crocus le Serpent combat son anxiété par une activité de tous les instants, l’oiseau Violette cherche un moyen d’entrer en contact avec le Soleil, son amoureux, et le Caillou désespère de n’être qu’un caillou. La vie ? Un sacré sac de petits tracas et de grandes contrariétés. Mais comme le dit si bien Crocus, avec des pauses crêpes, ça passe. » Editions 2024.

La scénographie déploiera un jeu de piste labyrinthique où l’on pourra suivre chaque personnage selon les caractéristiques de sa personnalité.

Sophie Guerrive est née en 1983 à Marseille et a étudié à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg. Elle commence à publier en 2007, débutant par des histoires courtes, légères et minimalistes inspirées du format strip. Elle développe progressivement, en parallèle, une œuvre dessinée influencée par l’enluminure médiévale, la gravure et l’estampe japonaise. Ses récits sont souvent teintés d’aventure et d’humour absurde, et l’on y retrouve ses thèmes de prédilection : l’univers marin, le voyage initiatique, les périodes antiques et médiévales, ainsi que tout ce qui touche au symbolisme visuel ou narratif.

 

DELPHINE DURAND

MA MAISON ET SES INCROYABLES HABITANTS

EXPOSITION GALERIE UNA VOLTADu 4 avril au 3 mai 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h
L
’exposition décline l’univers des ouvrages publiés aux éditions du Rouergue : Ma Maison (2000), Les mous (2015), Gouniche (2016) et Ratapoil (2018).

En savoir plus

Delphine Durand imagine les caractéristiques, les modes de vie et le comportement de chacun de ses personnages aussi drôles qu’absurdes : les mous peuvent se téléporter mais il ne choisissent pas où ; Gouniche collectionne les couvercles et aime faire du tennis et du vélo en même temps ; quant à Ratapoil, il ne peut pas jouer à cache-cache, son indomptable chevelure le trahit à chaque fois…

Le travail graphique de Delphine Durand est pour le moins inclassable, entre peinture, collage, bande dessinée et illustration ; ses histoires sens dessus dessous se dévorent dans un grand éclat de rire.

 Delphine Durand a fait ses études aux Arts Décoratifs de Strasbourg. Autrice et illustratrice de livres jeunesse, elle a publié depuis 1998 une trentaine d’albums, traduits dans de nombreux pays. Elle travaille également en tant qu’illustratrice pour la presse et la publicité, et participe à des publications et expositions collectives avec l’Articho.

 

SOPHIE GUERRIVE

TULIPE

EXPOSITION UNA VOLTA, ARCADE 2 – Du 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-19h / Lundi 8 et mardi 9 avril : 9h-12h et 14h-18h
U
ne exposition scénographiée, co-produite avec les Éditions 2024, pour découvrir l’univers de l’ours Tulipe et de ses compagnons.

En savoir plus

« Crocus le Serpent combat son anxiété par une activité de tous les instants, l’oiseau Violette cherche un moyen d’entrer en contact avec le Soleil, son amoureux, et le Caillou désespère de n’être qu’un caillou. La vie ? Un sacré sac de petits tracas et de grandes contrariétés. Mais comme le dit si bien Crocus, avec des pauses crêpes, ça passe. » Editions 2024.

La scénographie déploiera un jeu de piste labyrinthique où l’on pourra suivre chaque personnage selon les caractéristiques de sa personnalité.

Sophie Guerrive est née en 1983 à Marseille et a étudié à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg. Elle commence à publier en 2007, débutant par des histoires courtes, légères et minimalistes inspirées du format strip. Elle développe progressivement, en parallèle, une œuvre dessinée influencée par l’enluminure médiévale, la gravure et l’estampe japonaise. Ses récits sont souvent teintés d’aventure et d’humour absurde, et l’on y retrouve ses thèmes de prédilection : l’univers marin, le voyage initiatique, les périodes antiques et médiévales, ainsi que tout ce qui touche au symbolisme visuel ou narratif.

 

DELPHINE DURAND

MA MAISON ET SES INCROYABLES HABITANTS

EXPOSITION GALERIE UNA VOLTADu 4 avril au 3 mai 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-20h / Dimanche 7 avril : 10h-20h
L
’exposition décline l’univers des ouvrages publiés aux éditions du Rouergue : Ma Maison (2000), Les mous (2015), Gouniche (2016) et Ratapoil (2018).

En savoir plus

Delphine Durand imagine les caractéristiques, les modes de vie et le comportement de chacun de ses personnages aussi drôles qu’absurdes : les mous peuvent se téléporter mais il ne choisissent pas où ; Gouniche collectionne les couvercles et aime faire du tennis et du vélo en même temps ; quant à Ratapoil, il ne peut pas jouer à cache-cache, son indomptable chevelure le trahit à chaque fois…

Le travail graphique de Delphine Durand est pour le moins inclassable, entre peinture, collage, bande dessinée et illustration ; ses histoires sens dessus dessous se dévorent dans un grand éclat de rire.

 Delphine Durand a fait ses études aux Arts Décoratifs de Strasbourg. Autrice et illustratrice de livres jeunesse, elle a publié depuis 1998 une trentaine d’albums, traduits dans de nombreux pays. Elle travaille également en tant qu’illustratrice pour la presse et la publicité, et participe à des publications et expositions collectives avec l’Articho.

 

JULIEN MARTINIÈRE & RAPHAËLE FRIER

LE TRACAS DE BLAISE 

EXPOSITION À LA BIBLIOTHÈQUE CENTRALE – Du 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-18h / Dimanche 7 avril : 10h-18h 
En se réveillant un matin, après des rêves sans doute agités, Blaise se retrouva dans son lit. Pourtant en enfilant sa première pantoufle, il comprit qu’une chose bizarre venait de lui arriver. L’ouvrage a obtenu la Pépite d’Or 2018 du Salon du Livre de Montreuil.
Le tracas de Blaise, L’Atelier du poisson soluble, 2017

 

 

THÉO GROSJEAN

UN GENTIL ORC SAUVAGE 

EXPOSITION AU CENTRE CULTUREL L’ALB’ORU – Du 4 au 13 avril 2019
Horaires : Jeudi 4 & vendredi 5 avril : 9h-18h / Samedi 6 avril : 9h-17h 
Entre créatures fantastiques et politiques migratoires complexes, suivez les traces d’Oscar, un jeune orc civilisé, dans son improbable exil. Toute ressemblance avec l’actualité serait bien évidemment fortuite. Quoique…
Pépite BD au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.
Un gentil orc sauvage, Delcourt, 2018

 

 

JULIEN MARTINIÈRE & RAPHAËLE FRIER

LE TRACAS DE BLAISE 

EXPOSITION À LA BIBLIOTHÈQUE CENTRALE – Du 4 au 9 avril 2019
Horaires : Jeudi 4, vendredi 5 avril & samedi 6 avril : 9h-18h / Dimanche 7 avril : 10h-18h 
En se réveillant un matin, après des rêves sans doute agités, Blaise se retrouva dans son lit. Pourtant en enfilant sa première pantoufle, il comprit qu’une chose bizarre venait de lui arriver. L’ouvrage a obtenu la Pépite d’Or 2018 du Salon du Livre de Montreuil.
Le tracas de Blaise, L’Atelier du poisson soluble, 2017

 

 

THÉO GROSJEAN

UN GENTIL ORC SAUVAGE 

EXPOSITION AU CENTRE CULTUREL L’ALB’ORU – Du 4 au 13 avril 2019
Horaires : Jeudi 4 & vendredi 5 avril : 9h-18h / Samedi 6 avril : 9h-17h 
Entre créatures fantastiques et politiques migratoires complexes, suivez les traces d’Oscar, un jeune orc civilisé, dans son improbable exil. Toute ressemblance avec l’actualité serait bien évidemment fortuite. Quoique…
Pépite BD au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.
Un gentil orc sauvage, Delcourt, 2018