Expositions

Matthieu BONHOMME
Et si l’aventure régnait en maitre

L’exposition convoque les héros de Matthieu Bonhomme et nous embarque sur un baleinier au large du Cap Horn avec Esteban (Dupuis), nous entraine percer le mystère de la pyramide de Keops avec le Marquis d’Anaon (Dargaud), ou encore suivre la quête initiatique de Messire Guillaume (Dupuis) dans une atmosphère teintée de fantastique. Mais ce n’est pas tout, car l’auteur, d’un trait de maitre, s’est aussi réapproprié les codes du western avec Texas Cowboys et enfin L’homme qui tua Lucky Luke (Dargaud), prix Saint-Michel du meilleur album 2016.
Au centre culturel Una Volta

Catherine MEURISSE
La beauté avant toute chose

Amour de l’art, émotion et humour traversent l’œuvre de Catherine Meurisse : Mes hommes de lettres (Sarbacane), Moderne olympia (Futuropolis), pour trouver leur point d’orgue dans La Légèreté (Dargaud), le magnifique récit de son retour à la vie après les attentats de Charlie Hebdo.
Au centre culturel Una Volta

Rébecca DAUTREMER
La contrée des merveilles

Une lumière, un sens du cadrage, de la couleur et ce trait d’une extrème finesse… le style de Rébecca Dautremer est reconnaissable entre tous. La contrée des merveilles explore le talent de l’illustratrice dans la variété des univers qu’elle crée pour petits et grands.
Au centre culturel Una Volta

FABULÆ

Exposition collective

Mythes, contes, fables, autant de textes fondateurs de l’enfance et de notre univers symbolique qui ont irrigué la création en bande dessinée. De l’appropriation des Mille et une nuits au conte dans sa version contemporaine et décalée, Fabulae revisitera le récit initiatique et réunira : Isabel Greenberg, Stéphane Melchior, Clément Oubrerie, Alexis Deacon, Vincent Vanoli, Winshluss.
Au musée de Bastia

Barbara Pellerin, Vincent Bailly et Kris
Mon père était boxeur

Espoir de la boxe française dans les années soixante-dix, Hubert Pellerin quitte la compétition lorsque sa fille, Barbara, est encore toute petite. Devenue adulte, Barbara Pellerin prend sa caméra et filme, entre ellipses et silences, leur histoire : souvenirs épars de ce père violent, récit d’une rencontre entre un père et sa fille.
Ce projet a donné lieu à un documentaire et à une bande-dessinée, avec la participation de Kris au scénario et de Vincent Bailly au dessin.
Au centre culturel Una Volta

Stéphane LEVALLOIS
Un virtuose du dessin 

Etre happé par l’émotion du récit, sans un mot, à la seule force du dessin, c’est ce que réussit à produire Stéphane Levallois chez le lecteur de Racket (Futuropolis).
L’auteur signe également en 2017 Les disparues d’Orsay (à paraître chez Futuropolis) où il mêle ainsi humour et onirisme à la virtuosité de son trait.
Au centre culturel Una Volta

Jules STROMBONI
Mazzeru 

D’un trait noir et tourmenté, Jules Stromboni livre un récit mystique et ancré sur le thème des Mazzeri, ces chamans corses aussi surnommés « les chasseurs d’âmes »…
Au centre culturel Una Volta

Winshluss
Slow Future

Winshluss goûte les ruptures, graphiques et narratives, il en use avec un excès réjouissant pour exprimer ses préoccupations : les névroses et angoisses existentielles, l’altérité, l’amour qui s’étiole, l’ennui, la mondialisation, l’innocence de l’enfance… Il arrose ensuite le tout d’une couche d’humour féroce et craque une allumette.
L’exposition Slow Future envisage plusieurs pans de son travail en mêlant planches originales, dessins et illustrations, travaux préparatoires, sérigraphies, musique, objets et films…
Au centre culturel Una Volta

Pablo Auladell
Des histoires à contempler

Il étudie la philologie anglaise avant de devenir illustrateur et auteur de bande dessinée. Son œuvre compte une trentaine de livres, publiés tant en Espagne que dans d’autres pays, dans lesquels il revisite les classiques et illustre des textes contemporains en même temps qu’il développe son propre territoire narratif.
Au Musée de Bastia

Joanna CONCEJO
Un petit chaperon rouge

Un Petit Chaperon Rouge perdu dans l’immensité d’une forêt de sapins méticuleusement crayonnés et attendu au détour du sentier par un loup espiègle et joueur : c’est la version du conte que donne Joanna Concejo dans son illustration libre des textes de Charles Perrault et des frères Grimm.
Au centre culturel Una Volta

Jérémie MOREAU
La fable moderne 

Jeune auteur d’abord formé au cinéma d’animation, Jérémie Moreau revisite le parcours initiatique avec des récits forts et profondément humanistes : Tempête au Haras (avec Christophe Donner, Rue de sèvres) et Le Singe de Hartlepool (avec Lupano, Delcourt).
Au centre culturel Una Volta

 

Catherine et Christian Humbert-Droz
DROZOPHILE : un double anniversaire

Double anniversaire : celui des 20 ans révolus des éditions Drozophile (octobre 1996) et celui des 30 ans révolus de l’atelier de sérigraphie (octobre 1986). Sur une période de 20 ans, les éditions Drozophile ont édité plus de 50 livres dont la majeure partie sont imprimés en sérigraphie (seulement 8 en offset, résultat de gros coups de coeur). Ce choix est dû à l’amour pour cette technique, ainsi qu’à l’atelier que Christian et Catherine Humbert-Droz ont créé il y a 30 ans.
Au centre culturel Una Volta

Anouk Ricard
Bibou, Prince de Poupougne

Anouk Ricard a puisé de courts extraits dans des livres pour la jeunesse publiés entre le XVIII et le début du XXème siècle.
Ces extraits de textes sont donc dissociés de leur illustration originelle et remis en situation grâce à l’intervention de l’auteure. À chaque fois, Anouk Ricard fait mouche en provoquant un moment de pure absurdité tout à fait réjouissant. Il est ici remarquable de voir comment le style d’écriture, parfois un peu désuet, retrouve une sorte de fraîcheur contemporaine par ce jeu de miroir avec sa nouvelle interprétation graphique.
Au centre culturel L’Alboru

Violaine Costa
Motifs d’enfance

« J’ai, très jeune, été forcée de constater que l’école des fées n’existait pas, mettant ainsi à mal tous mes projets : adieu la prise de pouvoir à 6 ans et la possibilité de transformer la soupe de légumes verts en consommé de fraises Tagada. L’évidence était là : ma vie allait être d’un ennui terrible ! Seulement, l’idée lumineuse de faire Émile Cohl a changé la donne… »
A la bibliothèque centrale de Bastia

Mélanie Allag, Aurélien Ducoudray, Fabcaro, Marcelino Truong
Prix des Lycéens

À partir d’un choix d’ouvrages contemporains de qualité, il s’agit de faire découvrir aux adolescents une sélection de bandes dessinées. Cette année, quatre lycées de Bastia sont concernés avec les élèves du CAP Commerce et les secondes MSA2 et MRCU1 du lycée Jean Nicoli ; les secondes du lycée Giocante de Casabianca, Fred Scamaroni et Paul Vincensini. C’est au travers de cette sélection originale que les lycéens mènenet un travail de jurés afin de désigner le lauréat. Les bandes dessinées sélectionnées cette année sont : L’Anniversaire de Kim Jong-Il (Aurélien Ducoudray et Mélanie Allag, Delcourt 2016), Carnet du Pérou (Fabcaro, Six Pieds Sous Terre, 2013) et Give Peace a chance (Marcelino Truong, Denöel Graphic).
Au lycée Jean Nicoli